Mére épuisée

Auteur : Allenou, Stéphanie
Editeur / Agent : Les Liens qui Libèrent
Genre : Non fiction, adulte, essai

Ce livre - véritable témoignage de la vie d'une mère aujourd'hui - est également un cri d'alarme. Il met au jour un symptôme ignoré par notre société tant il porte atteinte à l'idéalisation de la mère : le burn out ou l'épuisement maternel, d'une certaine manière comparable au burn out professionnel. Et pourtant, sous des expressions diverses : dévalorisation de soi, tristesse, démobilisation, agressivité, troubles du sommeil, sentiment de solitude, indifférence ou gestes parfois violents envers ses enfants..., il touche près d'une femme sur trois ! Ce livre poignant et sensible agit comme le révélateur d'une souffrance sourde qui ne peut vraiment se dire.
Après la naissance de ses trois enfants, Stéphanie Allenou témoigne de son parcours de mère. Si son désir d'enfant est intact, si sa fierté de voir ses enfants grandir sous ses yeux reste un émerveillement, sa traversée maternelle frôle chaque jour le drame. Elle se sent peu à peu envahie de doutes et de peurs, des sentiments de solitude, d'isolement, de perte de contrôle. Un jour surgit la violence ordinaire sous le regard de tous ceux qui ne veulent pas voir.
Dans ce livre, elle décrit son quotidien : celui d'une mère heureuse qui a décidé de ne pas travailler pour élever ses enfants et qui se transforme peu à peu en mère automate. Une mère désemparée, dépersonnalisée qui perd jusqu'à l'usage des mots. Elle raconte les détails de la vie, si banals et qui ont pourtant des répercussions profondes sur sa personnalité. Son incapacité grandissante à prendre soin de ses enfants, à ressentir tout simplement leurs besoins. Telle cette scène : les bras chargés de linge, elle bouscule son fils de 18 mois, ne se retourne pas, continue machinalement son travail alors que l'enfant est à terre, pleure et l'appelle. Elle dit sa stupeur, son désarroi face à cette part d'elle-même qui s'irrite si facilement, crie, tape, exige, oublie la vulnérabilité de celui à qui elle s'adresse. « Pourquoi me suis-je sentie si seule, questionne l'auteur, Pourquoi l'état de crise s'est-il ainsi installé dans mon quotidien ? Pourquoi n'ai-je pas supportée comme toutes les autres mères cette expérience si ordinaire ? » Mais l'auteur dit également comment se sortir de cette souffrance et donne des pistes simples et accessibles à toutes les mères. « J'espère que ce témoignage viendra aider les femmes à parler sans honte de ce qu'elles vivent ».

Editions Les Liens qui Libèrent, Paris, 2011, 180 pages, ISBN - 978-2-918597-23-0

Droits vendus :

Espagne - Octaedro

Biographie :

Stéphanie Allenou est éducatrice, mère de trois enfants. Après trois années à se débattre entre le quotidien d'une mère et le désir de rester une jeune femme active, elle témoigne dans ce premier récit des risques majeurs tant d'un point de vue psychologique, que social, professionnel et conjugal, à devenir mère aujourd'hui. Elle vit à Nantes.