Surfer la vie

Auteur : Rosnay, Joël (de)
Editeur / Agent : Les Liens qui Libèrent
Genre : Non fiction, adulte, essai

Le surf est plus qu'un sport. C'est aussi un style de vie, un mode de fonctionnement en société. Ce terme est passé dans le langage courant. On dit surfer sur les sondages, sur Internet, dans le sens de l'opinion publique, comme si elle-même était une grande vague puissante et déterminée. Cette métaphore largement utilisée symbolise l'entrée dans l'ère de la fluidité. Après des siècles de rapports de force nous commençons à nous construire les uns par rapport aux autres dans la fluidité des échanges et des rapports sociaux. Nous sommes entrés dans le monde du flou, de l'improbable, du chaos. Rien n'est extrapolable comme avant. Ce qui induit des nouvelles valeurs chez les jeunes générations, en particulier la « NetGen », la génération Internet. Que veulent ces « surfeurs du numérique », comment fonctionnent-t-ils, quels sont les avantages et les inconvénients de leur culture et surtout, quelles leçons en tirer pour la génération au pouvoir ? Surfer la vie c'est savoir profiter de l'instant, être à l'écoute de son environnement, de ses réseaux, évaluer en temps réel les résultats de son action, sans attendre la fin d'un long processus linéaire de création ou d'adaptation. Surfer la vie est à la fois un jeu, un défi, une compétition, et parfois une douleur. L'échelle des valeurs se déplace : de la concurrence traditionnelle pour s'imposer et réussir, vers le partage, la solidarité, l'échange, le « gagnant-gagnant » qui autorise à plus de souplesse dans la conduite de sa vie. La métaphore du surf peut nous aider à mieux construire des modèles de vie et des modèles de société. Au-delà des égoïsmes traditionnels propres à toute volonté de pouvoir, est-il possible que soit en train de naître une société plus altruiste, plus empathique, plus soucieuse de l'intérêt commun que de celui de quelques groupes ?
C'est ce que ce livre tente de déterminer. En tant que surfeur et prospectiviste, Joël de Rosnay dispose d'une grande expérience, non seulement pour raconter la fabuleuse histoire mondiale et la pratique du surf, mais aussi pour décrypter des futurs possibles en s'insérant dans la réalité du quotidien. Sans adopter particulièrement une vision optimiste ou pessimiste, l'auteur surfe sur ces deux concepts plutôt complémentaires qu'opposés, pour donner l'espoir de construire une nouvelle société s'inspirant des valeurs de la génération montante et de la révolution créée par les outils de la civilisation du numérique. Il démontre que le modèle du surf peut conduire à mieux « surfer sa vie » et à gérer la complexité des sociétés humaines, en s'appuyant sur l'exercice du pouvoir « transversal » plutôt que sur le pouvoir « pyramidal » traditionnel et sur des valeurs respectant la diversité culturelle et la pratique d'une spiritualité laïque.
Quelles sont les voies personnelles vers le bonheur ? Comment faire de sa vie un original plutôt que la copie d'une vie médiatisée dont on s'inspire encore trop souvent ? Surfer la vie de manière efficace et constructive, tout en se procurant un plaisir partagé avec ses proches et son réseau social ou professionnel, donne le goût et la volonté de préparer l'avenir.

Editions Les Liens qui Libèrent, Paris, 2012, 256 pages,

Du même auteur :

Biographie :

te des origines du vivant et des nouvelles technologies. Il fut Directeur de l'Institut Pasteur et de la cité des sciences. Il est l'auteur de nombreux best-seller : La Malbouffe, L'Homme symbiotique, l'avenir du vivant, La plus belle histoire du monde (collectif), etc