Sommes-nous vraiment prêts à changer ? Le social au coeur de l'économie

Auteur : Sue, Roger
Editeur / Agent : Les Liens qui Libèrent
Genre : Non fiction, adulte, essai

Comment, alors que nous sommes en train de vivre une mutation majeure - le passage d'une société du tertiaire à une société du quaternaire, ou d'une société industrielle à une société de la connaissance - réorganiser nos sociétés et nos économies ?
Nos gouvernements sont obnubilés par le travailler plus, le PIB, la croissance, la question de l'autorité... Et pourtant ces questions sont déjà dépassées. Car en effet ils sont restés sur la problématique des sociétés industrielles alors que nous entrons dans une nouvelle ère : la « société de la connaissance ».
C'est par l'immatériel que nos sociétés vont se développer économiquement et socialement. Non simplement par la connaissance de soi, qui n'est pas nouvelle, mais par une transformation générale de notre rapport au monde, à nous-mêmes, aux autres et à notre environnement. Cette société de la connaissance, c'est d'abord la production de la personne, la production de soi, et l'assemblage de nos individualités sensibles et créatrices. Chaque personne est singulière, chaque créativité apporte à la société. L'économie n'est plus fondée sur le travail reproductif comme dans les sociétés industrielles, mais sur la capacité de chaque individu à réaliser et à se réaliser. Le savoir ne se transmet plus le long d'une ligne hiérarchique, mais doit être capable de créativité, d'imagination, de relations. La plus-value devient culturelle, immatérielle, alors qu'elle était exclusivement matérielle.
C'est donc une véritable révolution, qui va modifier nos relations à l'apprentissage, au travail et à la production, à l'imagination et l'expression, à la santé, la politique. Tous ces changements dans la lignée de la substitution progressive d'une société hiérarchisée à une société d'intelligence collective et horizontale.
Roger Sue analyse de manière remarquable cette mutation si peu évoquée dans son ensemble économique, politique, social. Il explique comment faciliter ce passage et évoque de nombreuses pistes intéressantes et novatrices : la nécessité d'un revenu minimum citoyen, le rôle essentiel des associations (formation, reliance aux autres...), une nouvelle forme de fiscalité et d'économie hors de l'alternative public/privé, une nouvelle forme d'organisation du travail et de sa rémunération ou la création de services d'intérêt général indemnisé sur la base du volontariat, qui permettrait de dépasser le chômage et la précarité, et rendre notre démocratie plus participative... Bref, un nouveau type d'organisation socio-politique. Un livre essentiel donc, qui dessine ce que demain sera.

Editions Les Liens qui Libèrent, Paris, 2011, 380 pages, ISBN - 978-2-918597-33-9

Du même auteur :

Biographie :

Roger Sue est professeur à l'université Paris Descartes et l'auteur de plusieurs ouvrages, dont De gauche ? (avec Alain Caillé) (Fayard, 2009), La société contre elle-même (Fayard, 2005), Renouer le lien social. Liberté, égalité, association (Odile Jacob, 2001), et La Richesse des hommes : vers l'économie quaternaire (Odile Jacob, 1997).