Leningrad 43

Auteur : Werth, Alexander
Editeur / Agent : Tallandier
Genre : Non fiction, adulte, histoire

Correspondant de la presse britannique en Union soviétique pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, Alexander Werth fut un témoin privilégié du siège de Leningrad qui dura 872 jours.
Au début du mois de septembre 1941, les troupes allemandes arrivent devant les premières lignes de défense de Leningrad. La prise de la ville, dont la défense est organisée par Joukov, se révèle vite impossible. Les Allemands, renonçant à un assaut direct, décident de l'investir progressivement pour affamer la population, avec l'aide des Finlandais. Heureusement pour les Soviétiques, l'encerclement n'a été que partiel et précaire. En effet, le ravitaillement leur parvenait chaque hiver, en passant par le lac Ladoga gelé, ce qui leur a permis de tenir. Cependant, les pertes humaines seront colossales : il en coûtera à l'Union soviétique 1 800 000 hommes, dont un million de civils morts de faim pendant le siège. Quant aux forces de l'Axe, elles déploreront la perte de 200 000 de leurs soldats. Malgré l'ampleur des pertes humaines, la ville résistera jusqu'à son dégagement en janvier 1944, au cours du siège le plus long de l'histoire moderne.

Editions Tallandier, Paris, 2013,220 pages, ISBN : 978-2847347289

Droits vendus :

Angleterre - IB Tauris

Du même auteur :

Biographie :

Alexander Werth est né à Saint-Pétersbourg. À la suite de la Révolution russe, sa famille fuit vers le Royaume-Uni et il obtient la nationalité britannique. Avant guerre, il consacra nombre de ces écrits à la France. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il devient le correspondant à Moscou du Sunday Times, du Guardian et de la BBC. À ce titre, il sera l'un des premiers étrangers à être autorisé à pénétrer dans Stalingrad après la bataille.