Un matin à Ouistreham, 6 juin 1944 Témoignage d'un Français libre

Auteur : Hattu, Guy
Editeur / Agent : Tallandier
Genre : Non fiction, adulte, témoignage

« Guerre des ondes, coulisses de la France Libre et des services secrets britanniques, querelles de l'exil, déchirements autour d'un de Gaulle redouté par certains autant qu'admiré, bruit et fureur des combats, avec en arrière-plan le dialogue d' un grand écrivain non conformiste et d'un jeune héros, c'est ce tumulte que l'on découvrira dans ce livre à deux voix où se dévoile l'intimité de deux hommes d'exception livrant chacun son combat, Guy Hattu et son oncle Georges Bernanos. » Jean-Louis CREMIEUX-BRILHAC
Neveu de Georges Bernanos, fils d'une mère Maréchaliste, Guy Hattu, né en 1915, rejoint la France libre à Londres dès 1941, où il travaille comme rédacteur à Radio-Gaulle. Il fait partie des 177 Français du Commando Kieffer, qui débarquent le 6 juin 1944.
Rédigé à peine la guerre finie, le récit de Guy Hattu décrit son engagement et son entraînement au sein du commando français en 1943 et 1944. Dans les lettres qu'il échange avec sa mère, ses camarades de combat, l'abbé de Naurois (aumônier de la France libre), le commandant Kieffer et son oncle (et les réponses de ce dernier), se dessine le portrait d'un homme jeune au coeur de la guerre.
Guy Hattu livre ici le fond de ses convictions qui l'amènent à accomplir sans concessions son devoir de Français et de chrétien. Plus que tout, on perçoit son besoin inextinguible de sauvegarder son honneur et celui de la France, au prix du sacrifice.

Préface de Jean-Louis Crémieux-Brilhac
Avant-propos de Jean-Pascal Hattu

Éditions Tallandier, Paris, 2014, 150 pages, ISBN : 979-1021005389

Biographie :

Neveu de Georges Bernanos, fils d'une mère Maréchaliste, Guy Hattu, né en 1915, rejoint la France libre à Londres dès 1941, où il travaille comme rédacteur à Radio-Gaulle. Il fait partie des 177 Français du Commando Kieffer, qui débarquent le 6 juin 1944.