Blanche de Castille: Régente de France, mère de Saint Louis

Auteur : Brion, Marcel
Editeur / Agent : Tallandier
Genre : Non fiction, adulte, biographie

Femme de caractère, mère de Saint Louis, guerrière, réformatrice, régente... Blanche de Castille renforcera fortement la monarchie française et laisse à son fils un royaume agrandi. Marcel Brion nous livre ici l'histoire formidable d'un des personnages les plus importants de l'histoire de France.
Fille du roi de Castille Alphonse VIII et d'Aliénor d'Angleterre, Blanche de Castille se marie en 1200 au dauphin Louis, fils de Philippe Auguste, qui deviendra Louis VIII. Ce mariage n'a pas l'effet politique espéré, c'est-à-dire la réconciliation entre le Capétien et le roi d'Angleterre, oncle maternel de la mariée.
Blanche donne à son mari dix enfants, qu'elle surveille avec une rigueur devenue légendaire. Louis VIII la consulte à de nombreuses reprises sur les affaires du royaume. Dans son testament, il la désigne comme régente et comme tutrice de leurs enfants. En 1226, elle rencontre cependant l'hostilité violente des barons, vivement opposés au gouvernement d'une femme, étrangère de surcroît, qui s'appuie sur le légat Romano Frangipani, dit cardinal de Saint-Ange. La régente sait déjouer leur coalition en les divisant. Elle achève la mainmise royale sur le Languedoc par la conclusion du traité de Meaux-Paris, en 1229.
Lorsque le futur Saint-Louis prend le gouvernement du royaume à sa majorité (1234), il laisse la plus grande influence politique à sa mère et lui confie de nouveau la régence pendant la croisade de 1248. Blanche de Castille meurt pendant le séjour du roi en Terre sainte.

Éditions Tallandier, Paris, 2014, 368 pages, ISBN : 9791021006591

Du même auteur :

Biographie :

Marcel Brion (1895 - 1984) fut romancier, essayiste et historien. Élu à l'Académie française en 1964, il a publié de très nombreux ouvrages, tel que Charles le Téméraire (Tallandier, 2006), Frédéric II de Hohenstaufen (Texto, 2011), Les Borgia (Texto, 2011).