La liquidation

Auteur : Cordonnier, Laurent
Editeur / Agent : Les Liens qui Libèrent
Genre : Non fiction, adulte

Laurent Cordonnier déconstruit par la fiction la folie de notre société contemporaine, captive de la férule de l'économie de marché et des institutions financières.
Mais c'est sans compter la résistance de quelques habitants des tours Lumières, dans le quartier de Poor Venice la sollicitude et l'engagement de Laurène (la compagne de Smithski, et la très dévouée présidente du syndicat des filles de joie), sans compter les complicités au sein de l'appareil d'Etat, et au sein même de la banque, ... Dans cet univers totalement désenchanté, où tout semble se rétrécir, où la nature a totalement disparue, où les enfants sont devenus indésirables, où seules les banques semblent maîtriser la situation... dans ce monde où seule la rigueur implacable du calcul économique constitue un point fixe, quelque chose finira par échapper.
Le lecteur sent monter progressivement l'hypothèse d'une machination grandiose, et découvrira tardivement qu'il doit réexaminer sa théorie du complot, à laquelle son imagination l'aura sans doute converti. Le complot n'est pas celui que l'on croit...
Ce roman se plait à retrousser malicieusement les grands thèmes orwelliens, pour les transposer à l'univers de la dictature décentralisée des marchés et de la finance, prend prend à revers les sombres prophéties d'Orwell, et laisse entre-ouverte la plausibilité d'un retournement.

Éditions Les Liens qui Libèrent, Paris, 2014, 368 pages, ISBN : 9791020900326

Biographie :

Laurent Cordonnier, est un économiste français, Maître de conférences à l'Université Lille 1 et chargé de cours à l'IEP de Lille. Ses recherches portent sur la macroéconomie (croissance, emploi, répartition) avec une attention particulière aux dynamiques du capitalisme financiarisé. Il collabore également régulièrement au Monde diplomatique et a notamment publié Pas de pitié pour les gueux, aux éditions Raisons d'agir (plus de 12 000 exemplaires) et L'économie des Toambapiks au Seuil (6000 exemplaires).