Aux urnes citoyens ! Chroniques 2012-2016

Auteur : Piketty, Thomas
Editeur / Agent : Les Liens qui Libèrent
Genre : Non Fiction, adulte

« L'année qui s'ouvre aura une forte dimension électorale en France, avec pas moins de trois primaires au cours de l'automne 2016 (droite, gauche, écologistes) suivies des scrutins présidentiels et législatifs au printemps 2017. Le livre traite largement des bilans plus que mitigés des quinquennats Sarkozy et Hollande, tout en consacrant ses plus longs développements aux questions européennes et internationales. A la suite de la publication en 2013 du « Capital au 21e siècle », j'ai eu la chance d'aller débattre de la montée des inégalités dans un grand nombre de pays, du Mexique à l'Inde en passant par l'Afrique du Sud, le Brésil, le Moyen-Orient ou la Chine. De nombreuses chroniques reprises ici se nourrissent directement de ces échanges avec des étudiants, militants, lecteurs, auteurs, acteurs de la société civile et du monde économique, culturel et politique. J'en ressors avec une conviction : les questions économiques ne sont pas des questions techniques qu'il faudrait abandonner à une petite caste d'experts. Il est nécessaire que les citoyens puissent se faire leur propre opinion, sans se laisser impressionner... »

Les Liens qui Libèrent, Paris, 2016, 272 pages, ISBN : 979-10-209-0443-0


Droits vendus :

Polonais, Chinois simpl., Espagnol, Holandais, Anglais monde, Allemand, Italien, Japonais, Coréen, Portugais monde, Suedois, Turc, Thaï

Du même auteur :

Biographie :

Thomas Piketty, né le 7 mai 1971 à Clichy, est un économiste français, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1989 Sciences) et docteur en économie de l'EHESS, il est spécialiste de l'étude des inégalités économiques, en particulier dans une perspective historique et comparative, et auteur du livre Le Capital au xxie siècle (2013). Il a reçu en 2002 le prix du meilleur jeune économiste de France et en 2013 le prix Yrjö Jahnsson. Après avoir joué un rôle majeur dans la fondation de l'École d'économie de Paris, il y est professeur en 2014.