RESTER SAGE de Arnaud Dudek

1 dudek


Ce livre a figuré dans la sélection du Goncourt du Premier Roman 2012.

Dans ce premier roman, l’auteur nous fait partager le quotidien de deux jeunes gens qui même s’ils ont la tentation de s’indigner, finissent par rester sages. Mais se résigner, est ce vivre vraiment ?


À 32 ans, Martin Leroy perd tout du jour au lendemain : sa petite amie, partie avec un collègue, et son emploi. Il vendait des voyages organisés dans une petite entreprise cédée par le propriétaire à un groupe qui a restructuré et licencié. Martin voudrait que sa vie redevienne comme avant, il décide donc d’agir en allant, un marteau dans son sac, voir son ancien patron qui s’est offert une place au soleil. Heureusement, celui-ci est absent. Martin s’installe dans un bar pour attendre. Il y rencontre un ancien camarade perdu de vue depuis des années, son antithèse a priori : nanti d’un travail, d’une fiancée ; lui sait comment occuper ses journées.

Leur rencontre nous donne l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’enfance rocambolesque de Martin auprès de sa mère-enfant vendeuse de chaussures que ses délires finiront par mener à l’hôpital psychiatrique. L’occasion aussi d’éviter le pire : les deux amis finiront la journée comme ils l’ont commencé : sagement, mélancoliquement, cruellement conscients que leur vie n’est pas vraiment fabuleuse et qu’il faudrait faire quelque chose… mais quoi ?

Rester sage est un premier roman tout en légèreté qui alterne les énumérations, les digressions, les scènes urbaines jouées par des archétypes familiers (la buraliste, le lycéen, les grands-parents, le patron, etc.). Ce texte exprime avec talent une vision très contemporaine des craintes de chacun, face à l’emploi et à la vie qu’il faut bien mener même si l’on n’est pas sûr de savoir naviguer.

Arnaud Dudek, né en 1979, vit à Besançon.